Revue de presse

  • Jean furet

Quand bien même il voudrait s’en cacher qu’il ne le pourrait pas. Trahi par son accent : Jean Furet est un gascon pur souche « et je le revendique ». En 1996, il atterrit en Normandie, au hasard d’une petite annonce, pour reprendre une société de nettoyage alors moribonde. Treize ans plus tard, Ernett est forte de 300 employés, dégage des résultats enviables malgré la crise et s’est vue récompensée d’un prestigieux prix national pour ses actions de mécénat aux côtés – excusez du peu – de l’Oréal. L’histoire est connue, mais ce n’est qu’une partie de la vie de Jean Furet.

Articles

 Performance

 

Activités et compétences

nettoyage
menage
vitres
jardinage